Partagez|

I missed you [SAM]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Quinn Fabray
SUPER ADMIN ♥ Mademoiselle mamour


PARTICIPATION : 628
SLUSHIES : 175
INSCRIPTION : 18/07/2011
AGE : 24
YOUR SONG : Paradise - COLDPLAY

Dossier d'inscription
AGE: 17 ans
STATUT: En couple
RELATION SHIP:

MessageSujet: I missed you [SAM] Sam 7 Jan - 13:37


Les vacances d'hiver venaient de se terminer. Je n'avais pas aimé ces fêtes de fin d'années, car elles m'avaient contraintes à voir ma famille et faire comme si j'étais contente d'être avec eux. Mais ce n'était pas le cas, car ma "famille" m'avait abandonné quand j'avais le plus eu besoin d'elle, et elle ne s'interressait à moi que parce que j'étais redevenue leur petite fille modèle, blonde et propre sur elle. J'avais eu le droit à une bonne leçon de vie, et des tas de cadeaux les plus magnifiques les uns que les autres pour me féliciter d'être revenue sur la bonne voie. Oui, j'avais eu terriblement envie d'envoyer tout valser et de me casser d'ici sur le champs, mais je m'étais retenue. Non pas pour eux, ni pour ma mère qui m'avait tout de même soutenue un peu, mais pour Sam. Je devais tout à ce garçon qui m'avait fait réalisé à quel point la vie était belle, et qu'elle devait être vécue pour s'en rendre compte. L'année précédente, j'avais fais beaucoup de mauvais choix et était tombée au bout du rouleau, j'étais tombée amoureuse d'un homme que j'avais trompé, j'étais tombée enceinte, j'avais abandonné mon enfant, et puis j'étais retombé amoureuse de cet homme. J'étais devenue la maitresse de Finn Hudson, et l'avait quitté quand je m'étais rendue compte que je ne serais jamais plus que ça à ses yeux. Là, ma vie avait pris un tout autre tournant. J'avais coupé mes cheveux blonds, les avait teints en rose et m'étais donné des allures de durs à cuire. Heureusement, Sam Evans m'avait ouvert les yeux, j'étais toujours aussi dévastée, mais de jour en jour, cette haine que j'avais au plus profond de mon coeur s'atténuait et laissait place à un nouveau sentiment que je n'avais pas l'habitude de ressentir: de la reconnaissance. Oui, je devais beaucoup à ce jeune footbaleur, et je faisais tout mon possible pour le lui faire savoir. J'aimais partager ma nouvelle vie avec lui, je ne l'aimais pas encore, mais je savais que c'était sur la bonne voie. Sam était gentil et généreux, et ne tarissait jamais d'éloges sur moi. J'avais besoin de compliments plus que n'importe quelle autre fille, car contrairement à ce que je laissais voir, j'étais très mal dans ma peau depuis que j'avais perdu mon poste de cheerleader, et je vivais très mal ma descente en tant que fille banale de McKinley. Quand j'étais avec Sam, j'avais l'impression d'être importante pour quelqu'un, et c'est ce dont j'avais terriblement besoin ces derniers temps.
J'en avais cependant pas oublié Finn Hudson, je le haissais presque aussi fort que je l'avais aimé. J'aurais tellement voulut le voir aussi dévasté que quand l'on s'était quittés. J'aurais voulut qu'il se fasse larguer par Rachel Berry et qu'il sache ce que sa faisait d'être quitté par une personne que l'on aimait plus que tout. Oui, je n'avais pas oublié la haine qui m'envahissait lorsque je pensais à lui, mais j'avais appris à la contenir et la garder pour moi. L'ancienne Quinn avait fait assez de dégats comme ça. Je n'avais pas décidé d'être parfaite, car je savais désormais que ce n'étais pas possible, j'essayais seulement de me trouver et de devenir la vraie Quinn, pas celle que je voulais laisser paraitre, mais celle qui reposer tout au fond de moi.
C'étais donc pleine de bonne résolutions que je me rendais au lycée ce jour-là. Contrairement à beaucoup d'autre élèves, j'étais ravie de revenir à McKinley. Mes vacances avaient été épouvantables, et ma famille n'avait pas été la seule raison. Non, Sam m'avait manqué comme jamais, et j’espérais le voir rapidement. On avait évidemment communiqués, mais ne nous étions pas vu depuis le départ en vacance. J'avais voulut lui montrer ma gratitude et avait donc décidé de lui offrir un cadeau. Je tenais à lui et voulait qu'il le sache. J'avais longtemps réfléchis sur ce que j'aurais bien put lui offrir. Il aimait la musique, le foot, mais tout ce qui se rapprochait à ces deux domaines étaient beaucoup trop banals. Je voulais un cadeau dont il puisse se souvenir toute sa vie, quelque chose de beau et qui soit à la hauteur de ses espérances. Après plusieurs jours de recherches, j'avais trouvé ce qu'il lui fallait, et avait acheté illico son cadeau.
Trop pressée de vouloir retrouver Sam, j'étais arrivée beaucoup trop tôt au lycée, je me rendais donc dans la cour, sur le banc où lui et moi nous étions rencontrés pour la première fois. Je lui envoyais un message pour lui dire où je me trouvais, et attendais impatiemment sa venue.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wmhs.forumactif.org
avatar

Sam Evans



PARTICIPATION : 115
SLUSHIES : 15
INSCRIPTION : 29/07/2011
YOUR SONG : Adèle - Someone like you

MessageSujet: Re: I missed you [SAM] Dim 8 Jan - 11:26

Ces deux semaines de congés pour les fêtes de fin d’années avaient été plutôt longues, mais elles avaient été joyeuses pour ma part. Comme tous les ans depuis ma plus tendre enfance, le réveillon de Noël et le jour de l’an se fêtaient en famille et on tenait à perpétuer la tradition pour mon petit frère et ma petite sœur Stacy. Ces fêtes avaient été très conviviales comme toujours, mais en comité réduit cette année car mes grands-parents n’avaient pas pu faire le déplacement jusqu’à Lima. Il faut dire qu’ils se font vieux tout doucement et même s’ils sont géniaux et qu’ils sacrifieraient tout pour leurs petits-enfants, il y a des choses auxquelles il faut parfois se limiter. Néanmoins la dinde traditionnelle et la tarte à la citrouille était toujours présente sur la table… et en prime un petit jus de Cranberry, tout était parfait. Les cadeaux n’avaient pas été oubliés non plus. Certes on ne roulait pas sur l’or depuis les derniers évènements, mais finalement il ne fallait pas grand-chose pour nous rendre heureux. Une petite poupée pour la demoiselle Evans et un nouveau petit train pour le mini Evans et moi, j’avais reçu comme tous les ans, un nouveau pull spécialement conçu par ma mère. Ils avaient la classe les pulls de ma mère et même si j’étais presque un homme maintenant, c’est l’attention qui comptait par-dessus tout. On dit toujours que la première femme de notre vie c’est notre mère !
Mais durant ses fêtes je n’avais pas eu l’occasion de voir Quinn Fabray. Je me demandais comment s’étaient ses fêtes à elle. Si elles s’étaient déroulées dans la bonne humeur ou si cela avait été difficile… Je savais que l’ambiance n’était pas toujours au beau fixe chez elle, elle m’en avait brièvement parlé… elle essayait de se montrer parfaite devant eux mais on a tous des failles, c’est comme cela, sinon la vie serait bien trop simple. Mais cette jeune femme, cette ravissante cheerleader, je l’avais aidée à remonter la pente, à lui faire croire et penser sincèrement que la vie et toutes les choses qui allaient avec étaient importantes à vivre et que de ses échecs, de ses erreurs et de ses faiblesses, il fallait faire des forces, des exemples à ne plus suivre… Il fallait en retirer le meilleur et non pas se laisser emporter dans un gouffre. J’avais eu à cœur de l’aider, car j’étais si triste de la voir se détruire de jour en jour. Elle ne méritait pas cela. Elle méritait qu’on la connaisse vraiment et qu’on prenne la peine de s’attarder sur sa personne, qu’on la découvre. Elle avait un grand cœur au fond et elle avait cette petite étincelle qui m’avait tout de suite plu dès notre rencontre, lors de mon arrivée à McKinley.
Mais les vacances étaient finies ! Je m’étais levé de bonne heure ce matin, mais j’avais traîné dans la salle de bain. J’avais sans doute mis le double du temps de d’habitude pour prendre ma douche… non pas que je traînais des pieds mais je trouvais toujours ces fêtes de fin d’année trop courte. Mais une personne me motivait à me bouger pour aller au lycée, c’était Quinn. Elle m’avait beaucoup manqué je devais bien l’avouer. Ne plus voir sa ravissante frimousse blonde avait presque été un supplice. Je me rendais compte que plus le temps passait, et plus je m’attachais à elle. Elle était sans doute la personne la plus importante pour moi dans ce lycée, c’était la personne avec qui je partageais quelque chose de vrai et sincère. Je reçu un message de Quinn alors que je venais de quitter la maison, elle m’attendait dans la cour… je m’empressais alors de marcher jusqu’au lycée pour aller la rejoindre et ne pas la faire attendre trop longtemps. Nous n’avions pas prévu de nous offrir un cadeau… C’est pourquoi j’arrivais là les mains vides… ou presque… On avait fait un petit atelier origami à la maison pour occuper les petits et durant cette soirée, j’avais fait une rose en papier, que j’avais emportée avec moi pour la glisser dans le casier de Quinn en passant. Elle aurait la surprise lorsqu’elle l’ouvrirait tout à l’heure. Sur celle-ci, j’avais juste écrit « pour la plus belle », elle saurait qu’elle venait de moi… Je me dépêchai alors et fini par arriver dans cette cour où elle m’attendait sur le même banc que lors de notre première rencontre. Je m’approchai doucement et arrivé face à elle, je souris pour lui glisser alors quelques mots :

-Tu m’as trop manqué Quinn Fabray ! Alors comment va la plus belle de toutes ? Je te souhaite avec un peu de retard un joyeux noël et une bonne année…

Je la pris alors dans mes bras, la serrant délicatement contre moi pour lui montrer à quel point elle m’avait manqué. Je m’assis alors à ses côtés avant de la regarder tout sourire et ma première question, ce qui m’avait vraiment inquiété, fut :

-Tout s’est bien passé durant les fêtes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I missed you [SAM]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Don't stop believin ::  :: EXTERIEUR DU LYCEE :: La cour-