Partagez|

|Everybody's changing... but you ? Why ?| {Quinny <3}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Sam Evans



PARTICIPATION : 115
SLUSHIES : 15
INSCRIPTION : 29/07/2011
YOUR SONG : Adèle - Someone like you

MessageSujet: |Everybody's changing... but you ? Why ?| {Quinny <3} Dim 9 Oct - 21:41

  • Il devait être 12h30 tout au plus, les cours venaient de se terminer et c'était enfin la pause déjeûner. Sam voulait profiter du soleil radieux qui se montrait à l'extéirieur pour passer un peu le temps durant ce petit moment de liberté. Arrivé au détour d'un mur qui faisait coin, il pouvait apercevoir Quinn Fabray, cette sublîme blonde, cheerleader qui l'avait fait craquer dès leur première rencontre. Sauf que depuis peu, elle ne ressemblait plus à cette magnifique jeune femmeaux airs si angéliques... Elle avait à présent les cheveux roses, des piercings, un tatouage dans le creux de ses reins et elle portait des vêtements plutôt sombres... Quinn était devenue une sorte de rebelle, ce qui surprenait Mister Evans au plus haut point. Mais que lui était-il donc arrivé ? Le beau blond, à présent footballeur, voulait éclaircir ce mystère et le seul moyen d'y parvenir c'était d'aller directement trouver la personne concernée et de discuter avec elle. C'est pourquoi, sans plus attendre, il s'approcha de la demoiselle et de son petit groupe de filles toutes aussi sombres. Il mentirait s'il disait qu'il n'était pas un peu stressé d'aller lui parler. Et si elle ne voulait pas lui adresser la parole ? Il serait certainement très triste de ne plus pouvoir approcher et adresser quelques mots à la seule jeune femme qui à ses yeux valait vraiment la peine qu'on s'accroche et qu'on ne lâche pas l'affaire. Mais bien qu'il pense tout ce bien d'elle et que l'envie de l'avoir comme petite amie était très forte, il fallait bien avouer qu'il n'avait pas été très présent durant sa descente aux enfers... Et qu'il s'en mordrait les doigts lorsqu'il apprendrait ce que Miss Fabray pensait réellement de lui. Il aurait bien sûr tout le loisir de se rattrapper et prendrait même cela comme un devoir à remplir. Une fois arrivé à sa hauteur, il lança timidement un petit :

    -Salut Quinn...

    Il sentit tous les regards de son groupe se tourner vers lui mais il n'en avait que faire... c'était juste Quinn qui l'intéressait et il voulait lui parler à elle et juste à elle.

    -Est-ce qu'on pourrait parler ? S'il te plait... Il y a une classe de libre juste là au début du couloir, accorde-moi juste quelques minutes ! C'est important !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Quinn Fabray
SUPER ADMIN ♥ Mademoiselle mamour


PARTICIPATION : 628
SLUSHIES : 175
INSCRIPTION : 18/07/2011
AGE : 24
YOUR SONG : Paradise - COLDPLAY

Dossier d'inscription
AGE: 17 ans
STATUT: En couple
RELATION SHIP:

MessageSujet: Re: |Everybody's changing... but you ? Why ?| {Quinny <3} Sam 22 Oct - 17:20

J'avais beaucoup changé, le temps avait laissé des cicatrisent et des blessures qui ne s'étaient jamais refermées. J'étais meurtrie, détruite, et j'avais l'impression qu'à présent plus rien ne pouvais m'atteindre. J'avais tellement changé que les gens détournaient leur regard à mon passage, que tout le monde me détestait, et avait peur de moi. J'étais devenue la fille à éviter, celle qu'il ne fallait pas chercher, et j'aimais ça. J'avais l'impression d'être en sécurité sous cette méchanceté que je laissais paraitre, sous mes air de rebelle. En effet, mes cheveux roses, et ma peau tatouée n'était pas les seules choses qui avait changé chez moi. J'étais constamment en guerre contre moi même, et mes pensées étaient toujours mêlées de manière à ce que je ne sois jamais en paix.
Ce jour-là, je rejoignais mes nouvelles amies, l'air toujours aussi sévère, et m’arrêtais parfois pour racketter quelques élevés sur mon passage. J'avais toujours été méchante, j'avais été une garce, maintenant on me redoutais, j'étais loin de la jeune et jolie fille blonde que l'on craignait parce qu'elle était belle et populaire, non je faisais réelement peur. Je savais que le changement avait surpris plusieurs de mes anciens amis, et je me demandais parfois comment avait réagis Finn, celui qui avait brisé mon coeur, en voyant ce qu'il m'avait fait. Je vouais une haine infini à cet homme, je remettais toute la faute sur lui, il était celui qui m'avait brisé et m'avait perdu. Quant à Rachel Berry, je ne pouvais que la haïr aussi, il ne se passait pas un seul jour sans que ce soit la guerre à la maison. Nous partagions le même loft, et je détestais la voir chaque jour de ma misérable existence. Par chance, moi et mes nouvelles amis passions le plus clair de notre temps à l'extérieur, ce qui m'évitais de croiser cette peste. Tout avait bien commencé, la matinée avait été d'une routine surprenante, mais quelque chose ce passa, quelque chose qui n’était jamais arrivé jusqu'à présent, une personne vint m'adresser la parole. C'était Sam. Je me retournais vers lui, et le regardait. C'était fou tout les souvenirs qui pouvaient nous assiéger lorsque l'on regardait une personne. En voyant Sam, je me rappelait de notre première rencontre, quand je sortais alors avec Finn en secret, je me rappelait les heures durant lesquelles j'avais pleuré en pensant que Finn ne m'aimerait jamais autant que Rachel, et puis je me remémorais les moments où j'avais pensé au beau blond sympathique que j'avais rencontré, et dont j'avais attendu des nouvelles tout ce temps. Je l'avais hais, lui aussi, de ne pas m'avoir appelé, ni même approché, je me disais que peut-être, s'il avait été là pour moi lorsque je partais à la dérive, peut-être que j'aurais eu une chance de m'en sortir, peut-être que j'aurais put tomber amoureuse de lui et oublier Finn. Mais ça n'avait pas été le cas, et aujourd'hui, il se trouvait devant moi, le plus innocemment possible, et me demandait de le rejoindre pour parler. Mais parler de quoi? J'avais tellement attendu ce jour, et tout était devenu si insignifiant à présent. Je le regardai de haut, pour lui montrer que ce qu'il me disait ne m'interressait pas, qu'il n'était rien pour moi et que venir me parler n'était pas la chose à faire. Je sentais que mes amies s'agitaient devant moi, et qu'elles avaient très envie d'abimer le visage parfait de Sam. J'avais beau être très déçue par lui, et avoir très envie de lui faire du mal à mon tour, je ne souhaitais pas qu'elle s'en prenne à lui, après tout, c'était mon affaire. Je décidais donc de lui répondre.

"Je te suis, blondinet, mais je te préviens que je n'ai pas de temps à perdre avec toi."


Je le suivis, même si tout me disais de faire demi tour, je redoutais ce qu'il avait à me dire, car moi-même avait beaucoup de chose à lui faire savoir, toutes déplaisantes les unes que les autres.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wmhs.forumactif.org
avatar

Sam Evans



PARTICIPATION : 115
SLUSHIES : 15
INSCRIPTION : 29/07/2011
YOUR SONG : Adèle - Someone like you

MessageSujet: Re: |Everybody's changing... but you ? Why ?| {Quinny <3} Dim 23 Oct - 20:57

Sam se souvenait de ce jour, où il cherchait sa jolie blonde des yeux sans vraiment la trouver. Ce n'était qu'au bout de quelques minutes et quelques couloirs parcourus qu'il l'avait retrouvée... et presque bouche-bée il l'avait regardée se balader entourée de ses nouvelles amies. Elle s'était littéralement métamorphosée, elle avait changé du tout au tout et celle qui était autrefois adulée de tous les lycéens était aujourd'hui leur plus grande frayeur. Le grand blond avait beau réfléchir et se demander ce qui avait bien pu se passer dans sa tête, il ne comprenait pas... elle avait tout pour elle, pourquoi assombrir son existence de cette façon ? Est-ce que ces derniers temps sa vie était si pénible à McKinley ? Avait-elle des problèmes avec certaines personnes ? Trop de questions se promenaient dans la tête de Sam. Cela le chagrinait de la voir réagir de cette manière, il l'estimait énormément et certainement trop pour ne pas réagir à cela. Il voulait retrouver cette fille qu'il avait rencontrée... elle lui manquait, même s'il ne l'avait que trop peu avoué.
En ce moment, elle lui semblait étrangère... elle allait jusqu'à racketter des personnes, chose qu'elle n'aurait jamais faite autrefois. Enfin... à moins qu'il n'avait vu que ce qu'il y avait de bon en elle tout en zappant le mauvais. Mais il ne voulait pas opter pour cette théorie, cela lui paraissait tellement invraisemblable ! Elle devait avoir trop de haine en elle pour détester toutes ces personnes qui parfois ne le méritaient pas. Mais pour quelle ou quelles raisons ? Ne sachant pas si cela devait se dire au pluriel. Il y avait toujours des personnes que l'on appréciait moins que d'autres, c'était naturel, mais comment avoir le cran de nier tous ses amis d'un seul coup ? Encore et toujours des questions... qu'il voulait éclaircir, décidant alors de s'approcher de Miss Fabray et de son nouveau groupe. N'en pouvant plus de la voir se détruire et détruire l'image parfaite qu'elle avait véhiculé depuis le début, il prit son courage à deux mains pour enfin l'aborder... chose qu'il aurait du faire depuis longtemps mais qu'il n'avait sans doute pas osé faire. Il n'aurait jamais pensé qu'elle pouvait s'intéresser à lui, bien que son physique soit avantageux. Il avait bien remarqué que les nouvelles acolytes de Quinn ne voyaient pas son intervention soudaine d'un très bon oeil, tellement, qu'il se sentait presque menacé. S'il n'avait pas été footballeur et aussi déterminé, il se serait sans doute enfuit très rapidement avant de s'attirer leurs foudres. Mais il y avait Quinn... et c'était juste pour elle qu'il faisait ça et pour personne d'autre. Il ne savait d'ailleurs pas les mots qu'il emploierait pour lui expliquer tout ce qui lui passait par la tête ou tout ce qu'il ressentait... mais il se débrouillerait, il trouverait bien un moyen !
La façon dont elle le regardait lui faisait un peu froid dans le dos... ce regard était différent de celui qu'elle avait eu la première fois qu'ils s'étaient adressés la parole... Si bien que son premier réflexe fut de baisser les yeux, peut-être juste pour repenser à ce regard si beau de notre rencontre, celui qui l'avait subjugué et fait penser à elle à chaque instant passé ici et ailleurs... Yeux qu'il releva en entendant sa voix. Cela était un premier pas, elle ne l'avait pas envoyé balader ! Elle n'avait pas refusé son invitation à parler, juste tous les deux.

-Si tu trouves que je te fais perdre ton temps, tu n'auras qu'à venir retrouver tes nouvelles amies... Je ne t'impose rien !

Il s'avança alors avec elle jusqu'à la classe vide, où ils pourraient discuter en parfaite intimité, sans que d'autres personnes n'aient à juger de se qu'ils se disaient. Cela ne concernait qu'elle et lui, et personne d'autre. Refermant délicatement la porte derrière eux, il cherchaient les mots, les mots parfait pour commencer cette discussion mais il ne les trouvait pas. Il se débrouilla alors avec ce qu'il avait.

-Qu'est-ce qu'il se passe Quinn ? Qu'est-ce qui t'arrives ? Je ne te reconnais plus... Je... enfin, ce n'est certainement pas ce que tu as envies d'entendre... je me doute que tu ne souhaites pas que je te fasse la morale et je compte pas le faire ! Je voudrais juste comprendre, savoir ce qui t'as poussé à devenir celle que tu es à présent, ce qui t'as poussé à changer... La fille que j'ai rencontré me manque ! Tu sais... je l'aimais beaucoup cette demoiselle... et je pense que je n'ai pas eu le temps de la connaître comme je l'aurais souhaité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Quinn Fabray
SUPER ADMIN ♥ Mademoiselle mamour


PARTICIPATION : 628
SLUSHIES : 175
INSCRIPTION : 18/07/2011
AGE : 24
YOUR SONG : Paradise - COLDPLAY

Dossier d'inscription
AGE: 17 ans
STATUT: En couple
RELATION SHIP:

MessageSujet: Re: |Everybody's changing... but you ? Why ?| {Quinny <3} Lun 24 Oct - 9:51

Une partie de moi avait envie de l'envoyer balader, de lui dire que je n'avais rien à faire de ce qu'il avait à me dire, surtout que je me doutais très bien de ce que ça allait être. Les gens étaient tous déçus, et se demandaient pourquoi j'avais tant changé. J'avais toujours pensé que Sam Evans était un être à part, mais il était comme les autres, il s'interrogeait sur moi. Mais cette partie là ne résistait pas face à l'autre, qui me disait de l'écouter. J'avais tellement attendu ce jour, où il viendrait prendre de mes nouvelles, me demander comment j'allais, que ça semblait irréel. Aujourd'hui ça n'avait plus d'importance, car trop de temps c'était écoulé, et il était trop tard pour espérer me sauver ou me redonner raison. J'avais tellement changé, en si peu de temps, je ne me reconnaissais plus, mais c'était ce que j'avais toujours voulut, n'es-ce pas? Choquer les esprits, montrer que Quinn Fabray n'était pas qu'une sale peste peroxydée, mais qu'elle pouvait aussi être dangereuse, et se foutre complétement des apparences. J'avais détruit ce que j'avais mis des années à construire: une image, une popularité de fer... C'était étrange mas j'avais l'impression une fois de plus que cette image que je me donnais n'avait servi qu'à me protéger des autres et de moi même. Avais-je une seule fois été moi-même? Je ne crois pas, toute ma vie j'avais fais semblant, et je continuais en jouant les caïds de seconde zone, sauf que j'aimais ça. Parfois, je souffrais tellement qu'il m'était nécessaire de voir les autres souffrir à leur tour. Pourquoi devrais-je être la seule à être mal à en crever? Pourquoi personne ne voyait que je n'étais pas bien? J'avais l'impression de hurler, mais personne n'entendait rien. Je n'avais pas besoin qu'on me plaigne, j'avais juste besoin d'une épaule sur laquelle pleurer, seulement mon égo ne le permettrait pas. Je voulais être forte, et le seul moyen que j'avais trouvé de cacher ma peine, c'était la haine. Elle redoublait lorsque je croisais Finn ou Rachel dans les couloirs. J'en voulais aussi à Sam, qui se trouvait devant moi, presque autant qu'à Finn. J'avais à la fois envie de le gifler, de lui faire mal autant que je le pouvais, car il m'avait aussi fais souffrir, bien qu'il ne le sache pas. Ses heures, où j'avais pleuré pour Finn, j'aurais tellement aimé qu'il soit là pour moi, pour me consoler, pour me rassurer. Mais il e avait été autrement, et voila ce que j'étais devenue, une épave, je ne faisais que survivre malgré moi, parce que je n'avais pas le choix.

"Il manquerait plus que ça..."


Personne ne m'avais jamais rien imposé, et lui encore moins. Je sentais mes nerfs monter en pelote, et décidais de me calmer avec ma nouvelle addiction, la cigarette. Moi qui avait toujours renié cette chose, avait trouvé un certain réconfort dans le tabac. Oui, j'avais radicalement changé, et je le voyais aujourd'hui encore plus que d'habitude. Lorsque je me plongeais dans le regard du beau blond, je voyais qu'il me considérait comme une étrangère, il y avait une sorte de fausser entre nous, qu'il n'y avait jamais eu auparavant. Bizarrement, ça ne m'avait jamais dérangé de voir ce regard chez les autres, mais j’eus un pincement au coeur lorsque ce fut Sam. Il semblait tellement... Désolé pour moi.

"Qu'es-ce qui se passe? C'est maintenant que tu viens prendre de mes nouvelles, lorsque j'ai touché le fond? C'est maintenant que tu viens te soucier de moi alors qu'il n'y a plus aucun moyen de me sauver? Bon sang Sam! Si tu savais combien j'avais besoin d'aide, combien j'avais besoin d'un ami! Mais ça c'était avant, maintenant c'est trop tard pour moi, j'ai changé Sam."

Je faillis m'étrangler lorsqu'il me parla de l'ancienne Quinn. Pourquoi si elle lui avait manqué, pourquoi n'était-il jamais venu la voir? Pourquoi ne l'avait-il jamais contacté? Et pourquoi, si elle lui avait tant plus, ne lui avait-il jamais avoué? L'ancienne Quinn s'en serait peut-être sortie si elle avait su tout cela, si elle avait su que quelqu'un l'aimait à sa juste valeur, et l'appréciait comme elle était. Mais la nouvelle Quinn que j'étais n'aimait personne, elle détestait tout le monde, et l amour encore plus car il lui avait joué de mauvais tours.

"Tu aurais eu tout le temps de la connaitre si tu avais pris de ses nouvelles. Tu sais cette Quin là t'a beaucoup attendu, mais tu n'es jamais venu. La nouvelle Quinn n'attends plus désormais, elle se fait plus d'illusions, le passé c'est le passé, et elle ne veux pas souffrir d'avantages. Ne me juges pas Sam, tu crois que j'ai décidé d'être ce que je suis aujourd’hui"hui d'un simple coup de tête? Je n'ai jamais choisi de devenir méchante, ou désagréable, mais je le suis devennue. Et c'est comme ça."

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wmhs.forumactif.org
avatar

Sam Evans



PARTICIPATION : 115
SLUSHIES : 15
INSCRIPTION : 29/07/2011
YOUR SONG : Adèle - Someone like you

MessageSujet: Re: |Everybody's changing... but you ? Why ?| {Quinny <3} Mer 26 Oct - 20:44

Il savait très bien que Quinn se doutait de la conversation qu'ils pourraient avoir tous les deux, ce n'était pas très difficile à deviner. Mais contrairement à ce qu'elle pensait, ce n'était pas réellement une déception ou un jugement car Sam ne pouvait pas juger Quinn, il ne retenait d'elle que cette image parfaite à laquelle il avait eu droit à son arrivée. Et c'est pour cela qu'il allait la voir... il ne voulait pas qu'elle se détruise encore un peu plus, ce changement soudain, ce n'était pas elle ! Jamais elle n'avait été désagréable avec lui autrefois, elle l'avait même laissé entrer un peu dans son univers et bien qu'elle était une reine entourée de tous les gens de sa cour, il se doutait que jamais elle n'aurait pu racketter ou même embêter les gens plus faibles qu'elle croisait dans les couloirs. Il voulait juste que cette Quinn, si douce et mystérieuse à la fois, si belle et si forte reprenne sa place comme avant plutôt que de cacher ses maux derrière une personne qu'elle n'était pas. Mais cette tâche était plus facile à dire qu'à faire !
Il ne se doutait pas, que la demoiselle l'avait attendu, et qu'elle avait espéré qu'il vienne la voir, la consoler et peut-être juste l'aimer pour ce qu'elle était vraiment car s'il avait su tout cela, il n'aurait pas attendu plus de 30 secondes avant de la retrouver. Il avait su que cette fille hanterait ses pensées dès la première minute où il l'avait aperçue, et après leur discussion, il s'était rendu compte qu'elle était la fille idéale, sa fille idéale, celle avec qui aucune autre ne pouvait rivaliser. Dans cette cour, à la rentrée, elle était juste restée elle-même, sans tabou, sans se cacher et c'est ce qui avait fait flancher le coeur du jeune homme qui ne pouvait pas accepter qu'un tel diamant brut se cache derrière une image aussi nuisible... Bien qu'il ait énormément de respect pour ces personnes, tout cela ne ressemblait pas à Quinn, les tatouages, les piercings... elle n'avait pas besoin de ça pour être au sommet de la chaîne alimentaire.
Il ne répondit pas à la remarque de Quinn et avait préféré avancer jusqu'à la classe où il serait enfin seul avec elle, juste tous les deux pour une discussion des plus sérieuses. Il se sentait désarmé et entama ses premiers mots avec beaucoup de maladresse qui accentua peut-être un peu plus la colère de Quinn lorsqu'elle commença à s'expliquer. Il désirait juste qu'elle se voit à travers ses yeux, qu'elle remarque à quel point elle était exceptionnelle sans tout cela ! Il croisa son regard et l'écouta raconter tout cela avec une détresse presque alarmante... et c'est avec plein de compassion qu'il lui répondit :

-Je suis désolé... je sais, j'aurai sans doute du venir te voir beaucoup plus tôt, mais je ne me doutais pas un seul instant que tu allais si mal. Pourquoi tu ne m'as rien dit ? Pourquoi tu n'es pas venue m'en parler ? Mais arrête de parler comme ça... il y a toujours une possibilité de remonter la pente Quinn ! Tu es loin d'être une cause perdue... Je veux t'aider et je veux être là pour toi ! Tu n'as pas changé Quinn... tu le penses mais non !

Décidément tout cela allait être plus compliqué qu'il ne l'avait imaginé. Quinn qui était déjà très têtue autrefois, l'était sans doute beaucoup plus à présent. Mais elle avait raison... il n'avait pas été là, il n'avait rien fait pour l'empêcher de devenir cette rebelle sans coeur. Il s'en sentait un peu coupable. Elle avait été là pour lui à son arrivée et lui n'avait même pas été capable de lui rendre la pareille. Il était très maladroit avec les filles et c'était sans doute ce qui l'avait poussé à ne pas lui avouer tout cela... il attendait peut-être le bon moment, qui à présent allait tarder à arriver au vu de la situation.

-Je sais... et je m'en veux de pas l'avoir fait à présent, mais... Je savais pas comment m'y prendre, je n'ai jamais eu de petite amie... Je ne te juge pas ! Mais il n'y a pas de nouvelle Quinn, c'est juste une façade derrière laquelle tu te caches pour ne plus avoir mal ou pour te montrer forte. Tu n'es pas devenue méchante, ni désagréable, tu es même tout le contraire de cela... t'es une fille exceptionnelle et tu te détruis pour des personnes qui ne savent pas t'apprécier comme tu es ! Je ne sais pas quelle est la cause de tout ce chamboulement, mais la personne qui l'a causée ne doit pas te mériter. Et je ne te mérite sans doute pas plus, mais je peux te dire une chose.

Doucement, il vint saisir sa main, qu'elle reprendrait certainement, mais au moins il avait fait un pas de plus vers elle, pour lui prouver qu'elle avait de l'importance à ses yeux.

-Je m'en fiche que tu aies les cheveux blonds, roses ou même bleu, tu restes toujours très belle et ce qui compte c'est celle que tu es vraiment, cette fille qui m'a dit qu'elle aimait chanter, qui m'a dit qu'elle rêvait d'amis fidèles à ses yeux, celle qui était un peu mystérieuse, celle qui m'a ouvert son coeur sans crainte... Tu ne t'en rends peut-être pas compte mais tu vaux plus que la plupart des filles de ce lycée !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Quinn Fabray
SUPER ADMIN ♥ Mademoiselle mamour


PARTICIPATION : 628
SLUSHIES : 175
INSCRIPTION : 18/07/2011
AGE : 24
YOUR SONG : Paradise - COLDPLAY

Dossier d'inscription
AGE: 17 ans
STATUT: En couple
RELATION SHIP:

MessageSujet: Re: |Everybody's changing... but you ? Why ?| {Quinny <3} Mer 26 Oct - 21:58

Il aurait dû en effet, venir me voir, être là quand ça n'allait pas, me tenir la main et me dire que tout allait bien. Il aurait dû me dire, tout ce qu'il venait de me dire, avant que tout devienne un véritable carnage dans ma vie. J'allais si mal, je n'arrivais pas à l'admettre mais j'étais carrément au bout du rouleau, je ne pleurais plus, mais ma rage était si intense qu'il fallait que je fasse souffrir les autres pour me sentir mieux. Es-ce que ma vie était meilleure lorsque j'étais la maitresse de Finn, et que je passais mes soirées à pleurer? Non, elle était juste différente, et puis même si les moments tristes étaient très nombreux, il y en avait de formidables, ceux que je passais en compagnie de l'homme que j'aimais. Mais s'en était devenu douloureux, de ne plus faire la distinction entre le bonheur et le malheur, l'amour et la tristesse. Aujourd'hui, je vivais constamment dans la violence, les pleurs (ceux de mes victimes) et les cris. Je n'avais plus aucun répit, aucun moment de joie, de rigolades ou quoi que ce soit. Le seul moment que j'avais apprécié c'est quand j'avais b*isé avec cet enfoiré de Jeremy Darling, le pire dans tout ça, c'est que je n'arrivais même pas à regretter cet acte, qui était pourtant si différent de... Moi. Et pourtant, es-ce que c'était si différent de lorsque j'avais couché avec Puck? Maintenant au moins j'étais libre de mes actes, je n'avais pas de petits amis et donc aucune honte à avoir, alors qu'à l'époque... Non, je n'avais jamais été innocente, je m'en donnais les airs mais ce n'était juste qu'une mascarade, j'avais passé ma vie à jouer, à faire semblant, et même maintenant je continuais en voulant jouer les gros durs.

"Pourquoi je ne suis pas venue? Tu crois vraiment que j'aime jouer les victimes Sam? Je déteste lancer des appels au secours, je déteste demander de l'aide, je veux pas être faible, tu comprends ça?"

J'avais crut pouvoir m'en sortir seule, tout en espérant que Sam vienne à ma rescousse, j'ai toujours eu des avis contradictoires et celui-là en était le pire. Je ne voulais pas d'aide, mais je voulais Sam, je voulais m'en sortir, montrer à tout le monde que j'allais bien alors que je n'allais pas bien du tout. Apparemment, j'avais réussis mon coup, Sam n'y avait vu que du feu, et désormais c'était moi qui m'en voulait, à vouloir jouer les héros, je m'étais perdu, moi et toute chance de connaitre le bonheur.

"Bien sur que si j'ai changé, tu essayes de voir le bon en moi mais il ne reste plus rien, j'ai trop souffert Sam, c'est trop tard maintenant, j'ai plus la force de faire semblant d'être parfaite, d'être heureuse alors que je ne le suis pas. C'est trop dur de montrer cette image à de parfaits imbécile qui ne se doutent de rien."


Oui, j'avais toujours espéré avoir une personne qui me connaisse réellement, qui sachent tout de moi, quand j'étais heureuse, quand j'étais triste... Mais ça n'était jamais arrivait, personne n'arrivait à lire en moi, j'étais plutôt bonne actrice, voila la seule chose que je pouvais en tirer. Ou bien tout le monde faisait semblant de ne rien voir, et me tournait le dos? Voila ce que l'on récoltait après avoir jouer les garces pendant des années.

"Tu... N'as jamais eu de petite amie?"

J'avais été très surprise par cette révélation, ça ne me posait aucun problème, c'était même tout le contraire. Je trouvais que ça lui donnait plus de charme, et bizarrement ça me donnait envie de le serrer dans mes bras, de le protéger alors que j'en avais pas la force. Il avait décelé une sorte de faille dans ma carapace, car j'étais désormais captive de ses paroles, oui il m'avait faite prisonnière, et je ne voulais plus m’arrêter de l'écouter. Même si tout ce qu'il me disait me faisait mal, mal comme pas possible car il était tout ce que j'avais perdu, tout ce que j'aurais aimé avoir avant. Oui, il était parfait et je m'en voulait tellement de ne pas l'avoir aimé lui, au lieu de Finn. Je buvais ses paroles, mais il y eu un moment ou je ne pus retenir mes larmes, je les avaient stockées bien trop longtemps, et lorsque j'avais entendus Sam me dire toute les choses que j'avais rêvé entendre, je n'avais put m’arrêter. Il était tellement gentil, et avait l'air si sincère. Il m'avait tellement mieux cerné que toutes les autres personnes alors qu'il me connaissait à peine. Je serais sa main qu'il venait de me tendre, et continuer à pleurer pendant que ses paroles se déversaient sur moi. Jamais un homme ne m'avait dit ses choses, jamais je ne m'étais sentie aussi aimée, aussi... Moi. Oui j'avais l'impression de me connaitre dans les paroles de Sam, j'avais envie d'être cette fille qu'il décrivait, celle qui le faisait chavirer. J'étais cette fille, et pas cette brute que tout le monde craignait. Comment faisait-il pour briser toute cette mascarade? J'avais voulut lui crier dessus, m'énerver et passait mes nerfs sur lui pour espérer aller mieux, mais avec de simple paroles il m'avait beaucoup plus soulagé que n'importe quelle autre souffrance que j'avais inculpé à d'autre personnes.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wmhs.forumactif.org
avatar

Sam Evans



PARTICIPATION : 115
SLUSHIES : 15
INSCRIPTION : 29/07/2011
YOUR SONG : Adèle - Someone like you

MessageSujet: Re: |Everybody's changing... but you ? Why ?| {Quinny <3} Sam 19 Nov - 13:00

Peut-être que s'il avait fait un peu plus attention, il aurait remarqué que ça n'allait pas pour la jolie blonde, qu'elle se sentait mal au point de rapidement se faire passer pour quelqu'un qu'elle n'était pas en devenant le bourreau le plus redoutable du lycée. Mais il n'avait rien vu venir, rien du tout car dans le cas contraire il aurait fait tout cela... Il lui aurait tenu la main et l'aurait rassurée durant des heures si cela était utile, il lui aurait fait part de toutes ces choses qu'il pensait d'elle et l'aurait simplement pris dans ses bras juste pour montrer qu'il était là et que pour rien au monde il aurait désiré être ailleurs qu'avec elle. Mais c'était fait maintenant et il ne pouvait pas revenir en arrière, c'était comme ça. Quinn vivait dans la tristesse, elle était mal dans sa peau et on aurait dit qu'elle souhaitait juste le faire payer aux autres, elle semblait vouloir que les autres souffrent autant qu'elle avait souffert. Plus aucun moment de joie ne paraissait sur son doux visage, sa voix était devenue monotone et son regard si mystérieux avait cédé sa place à un regard noir.

-Personne n'aime jouer les victimes Quinn ! Moi non plus j'aime pas ça. Mais tu crois vraiment que tu aurais été faible si tu était juste venue me voir ? Il n'y a aucune faiblesse là-dedans, on vit tous des moments où rien ne va comme on le souhaitait et dans ces moments là c'est important de pouvoir avoir une épaule sur laquelle se reposer.

Finalement lorsqu'on avoue ses faiblesses c'est là que l'on est le plus fort, car on a cette force de caractère suffisante et cette maturité d'avouer que les choses ne vont pas et qu'on a juste besoin de réconfort. La demoiselle était persuadée qu'elle s'était perdue, qu'elle n'était plus la fille d'avant mais c'était faux ! Au fond, on reste toujours la même personne, même lorsqu'on essaye de changer car c'est notre nature tout simplement et il en était de même pour Miss Fabray. Sam en était persuadé, cette fille juste là devant lui n'avait rien à envier aux autres et même si elle pensait le contraire, elle était quelqu'un de très bien et à présent si elle le désirait, il serait là pour elle...

-C'est ce que tu penses mais ce n'est jamais trop tard, d'ailleurs ces mots ne devraient même pas exister. Au fond de toi, tu sais tout comme moi que tu n'es pas cette fille que les gens ont croisés ces derniers jours dans les couloirs, tu es tellement mieux que cette façade ! Tu n'as pas besoin d'être parfaite Quinn... et tu sais pourquoi ? Parce que tu ne peux pas être plus parfaite que tu l'es déjà ! Tu es très bien, tu n'as rien à changer, ni à cacher.

Et il le pensait tellement fort. Il avait tout d'abord été attiré par le côté mystérieux de la jeune femme mais cela l'avait poussé à vouloir la connaître davantage, Il désirait connaître cette fille qui se cachait derrière la populaire cheerleader. Et ce serait mentir que de dire qu'il n'avait pas espéré la séduire après leur rencontre, mais il n'avait pas saisit l'occasion. Sam se sentait un peu gêné à présent par leur conversation concernant les filles, tellement qu'il passa sa main libre nerveusement dans ses cheveux blonds.

-Disons que je n'ai connu que quelques histoires sans importance... j'étais dans un lycée réservés aux garçons et avec les déménagements qui ont précédés mes seules amourettes étaient mes voisines de paliers... Je n'ai jamais eu de réelle histoire d'amour avec la fille de mes rêves ou de réelles petites amies...

A cet instant précis il se demandait clairement dans son fort intérieur, pourquoi il lui avait fait cette révélation... Il ne voulait pas que cela gâche la moindre de ses chances et finalement il ne savait pas ce que Quinn pensait de cela... peut-être qu'elle ne voudrait pas d'un "novice" en amour...
Tout ce qu'il pensait d'elle là à cet instant, il le lui avouait avec une sincérité déconcertante. Lui qui un peu plus tôt avait peur de ne pas trouver les mots pour lui dire tout ce qu'il avait à dire, déballait finalement tout ceux-ci avec une facilité presque étonnante. Son but dans tout cela, n'était pas de lui faire du mal mais juste de lui ouvrir les yeux. Après ça, il la laisserait prendre sa décision car il ne désirait pas la juger ou même prendre la décision à sa place, il n'en avait même jamais eu l'intention. Il avait soudain remarqué que les larmes coulaient le long de ses jolies joues roses, Il fallait que ça sorte, il fallait qu'elle extériorise toute cette haine qu'elle avait en elle, même si cela lui faisait mal au coeur de la voir comme cela. Il espérait de tout son coeur que cela aurait un impact positif, car il l'appréciait énormément et il n'avait pas envie qu'elle se gâche. Il était prêt également à lui offrir son cœur et tout son amour lorsqu'elle serait prête, d'ailleurs depuis le début de leur conversation, il n'avait pas caché le fait qu'elle lui plaisait et pas que par son physique, ce qui se cachait derrière la carapace lui plaisait beaucoup aussi. A la fin de sa tirade qui ne cessait d'arracher quelques larmes à la jeune femme, il s'approcha un peu plus d'elle afin de la prendre dans ses bras et de la serrer tout contre lui après avoir essuyé quelques-unes de ces larmes. Il chuchota alors :

-Je peux être cette épaule rassurante si tu veux... Je veux que tu ailles bien et que tu sois heureuse... Ca me fait mal de te voir comme ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Quinn Fabray
SUPER ADMIN ♥ Mademoiselle mamour


PARTICIPATION : 628
SLUSHIES : 175
INSCRIPTION : 18/07/2011
AGE : 24
YOUR SONG : Paradise - COLDPLAY

Dossier d'inscription
AGE: 17 ans
STATUT: En couple
RELATION SHIP:

MessageSujet: Re: |Everybody's changing... but you ? Why ?| {Quinny <3} Dim 20 Nov - 12:07

Sam avait raison, ça me tuait de l'admettre mais tout ce qu'il disait semblait tellement vrai... Je n'avais pas eu le courage d'admettre mes faiblesse, ni le courage d'y faire fasse. J'avais crut qu'en me créant cette image de rebelle, et cette carapace me permettrait de tirer un trait sur le passer, d'oublier et d'avancer, ça avait été tout le contraire. J'étais confrontée chaque jour de ma petite vie de lycéenne à la peur, la tristesse, et la violence. Comment pourrais-je faire mon deuil en fréquentant le malheur tout les jours? J'avais eu tord, faire du mal aux autres ne m'avait pas rendu plus forte, au contraire. Mais à présent que j'avais ouvert les yeux sur ma misérable vie, qu'es-ce qu'il me restait de moi? Qu'allais-je devenir? J'étais totalement perdue et désorientée, plus encore qu'à mon habitude. Oui, j'avais besoin d'aide et il fallait que je le dise."Je crois que j'ai besoin d'aide maintenant Sam."Je buvais les paroles de Sam, elles étaient tellement belle que j'avais envie d'y croire. Oui cette fille qu'il décrivait, j'avais envie qu'il continue de la voir ainsi, qu'il continu de me considérer comme une fille parfaite, ou du moins qui fait tout pour le mériter. J'avais trouver un but, et je l'avais devant mes yeux. Je voulais être heureuse pour Sam, arrêter de me gâcher. Donner un sens à ma vie, c'était tellement excitant et effrayant à la fois. Es-ce que je
serais à la hauteur de ses espérance? Es-ce que je serais capable d'aimer à nouveau? Ou bien mon coeur était-il brisé à jamais? Je n'en savais rien, mais j'avais envie de tenter l'expérience car je savais qu'elle en valait le coup. Je ne répondais pas à Sam car je ne trouvais pas les mots, il était tellement gentil. J'avais envie de lui dire combien il comptait pour moi, combien j'avais envie de le prendre dans mes bras et de lui faire savoir que j'avais envie qu'il se passe quelque chose entre nous. Mais c'était trop tôt pour dévoiler ce genre de sentiments, je n'étais pas encore très confiante par rapport à ce que je ressentais, je n'avais pas envie de lui donner de faux espoirs. J'avais envie de l'aimer, mais je ne savais pas s'y j'en étais capable, je préférais donc laisser faire le temps et me découvrir à nouveau petit à petit, à ses côtés.
Seulement, j'avais peur de devenir sa première histoire d'amour. Et s'il finissait par être déçut comme je l'avait été de Finn? Et s'il finissait par se rappeler toute sa vie de cette histoire comme d'un échec et d'une mauvaise passe de sa vie? Je n'étais pas douée en amour, j'avais trompé Finn et était tombée enceinte, ensuite j'étais devenue la maitresse de mon ex. Et je n’étais tombée amoureuse que d'un seul homme. J'avais peur qu'il ai prisonnier mon coeur à tout jamais, même si mes sentiments envers lui avait prit une toute autre tournure.

"Je ne veux pas que tu croies que ça changes quoi que ce soit entre nous. On a tous le droit à l'amour, et il nous tombe un jour dessus sans qu'on ai le temps de crier garde, pour certain il arrive très tôt, et il finit par vous rendre totalement folle au point que vous perdre vous même, pour d'autre il arrive plus tard mais ça ne veux pas dire qu'il n'est pas aussi fort que pour d'autre, au contraire."

Je savais que si je voulais construire quelque chose avec Sam, il fallait que je me confie à lui , qu'il sache tout de moi pour qu'il n'ai pas de surprise et qu'il soit tout de suite fixer sur mon compte. Je voulais qu'il me fasse confiance et pour cela il fallait qu'il sache tout de mon passé, de ce que j'avais été, et de ce que je voulais être.

"Je suis sortie avec Finn l'année dernière, c'était mon premier amour, j'en étais folle. On était beau, populaire et adulés de tous. Seulement notre popularité a été chamboulée lors de notre entrée au Glee Club, et quand je suis tombée enceinte. Si je te dis tout ça c'est parce que tu es le seul à ne pas me juger et qu'il faut que tu saches par ma bouche, tout ce qui
s'est passé dans ma vie parce que je ne supporterais pas que tu aprennes de quelqu'un d'autre. Donc je suis tombée enceinte, mais pas de Finn. Un soir, je suis allée chez Puck et nous avons fais l'amour. C'était la pire erreur de ma vie et elle me ronge encore aujourd'hui car à cause de ça j'ai perdu l'homme que j'aimais. Il a finit par le savoir et m'a quittée. J'ai gardé l'enfant et je l'ai fais adopté par la mère biologique de Rachel. Je savais que j'étais trop jeune pour pouponner et que je ne serais pas une bonne mère. Je sais qu'en faisant ça j'ai donné une chance à mon enfant d'avoir une vie heureuse. Mais des fois je pense à Beth, et à ce que j'ai perdu. Je lui en veux car à cause d'elle j'ai perdu ma vie parfaite, ma place en tant que cheerleadeuse, mes amis... Et quand je lui en veux c'est à moi que j'en veux surtout, et je me hais, tu ne sais pas à quel point je me hais... En revenant au lycée, j'ai essayé de redevenir populaire et de reconquérir Finn. Le problème c'est qu'il était pas libre, mais j'étais persuader que ce n'était qu'une passade parce que pour moi, Rachel était minable comparé à moi. J'ai fini par l'avoir, en tant que maitresse, je me disais qu'il attendait juste un peu de la quitter, mais ça n'est jamais arrivé et il lui a même dit pour nous deux, j'ai rompu et je suis devenue celle que tu as aujourd'hui devant toi. Il faut que tu saches que j'ai été détruite Sam, et qu'avant de me reconstruire il me faudra du temps, es-ce que tu penses en être capable? Capable d'attendre? Moi je n'en ai pas eu la force, et je ne l'aurais pas non plus si tu n'étais pas à mes côtés pour m'aider."


Mes larmes s'accumulaient, ouvrir son cœur n'était pas une chose facile, mais ça faisait du bien. Il était hors de question que Sam ait des doutes sur moi, je ne voulais plus être un mystère à ses yeux. Je me rapprochais de lui pour lui faire comprendre que je tenais à lui, et espérait qu'il s'avancerait lui aussi pour pouvoir me prendre dans ses bras, chose que j'étais incapable de faire.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wmhs.forumactif.org
avatar

Sam Evans



PARTICIPATION : 115
SLUSHIES : 15
INSCRIPTION : 29/07/2011
YOUR SONG : Adèle - Someone like you

MessageSujet: Re: |Everybody's changing... but you ? Why ?| {Quinny <3} Dim 27 Nov - 18:09

En cherchant à parler à Quinn aujourd'hui, Sam n'avait qu'un seul but, celui de ramener la demoiselle à la raison. Il la voyait chaque jour qui passait, se gâcher voire se dégrader sous les yeux de tous ces lycéens pas très compréhensif de McKInley et il refusait d'être le spectateur de tout cela plus longtemps. Il avait tant espéré trouver les mots justes, ceux qui ouvriraient les yeux de cette jolie blonde qui s'était perdue pour devenir quelqu'un qu'elle n'avait jamais réellement été, l'exilant ainsi de tous ses amis. Elle avait même abandonné sa passion, le chant, en quittant le Glee Club, elle n'avait plus rien, du moins rien de suffisamment important pour la faire repartir dans le droit chemin.
Les paroles de Sam devaient avoir eu un certain impact sur la jeune femme, puisqu'elle avait commencé à laisser échapper quelques larmes, elle se sentait enfin écoutée, enfin appréciée pour ce qu'elle était et il fallait juste qu'elle se laisse aller, qu'elle se débarrasse de ces larmes qui ne faisaient que signifier malheur et souffrance. Elle se sentirait mieux après tout cela et elle aurait le blondinet à ses côtés, à chaque instant s'il le fallait, le temps qu'elle remonte la pente et qu'elle reprenne du poil de la bête. Cependant, rien n'avait changé dans la tête de Sam, il la considérait toujours comme cette magnifique jeune femme qu'il avait rencontré, cette fille parfaite qui avait acquit très vite tellement d'importance à ses yeux. Cette passade n'y changeait rien... Il était certain qu'elle reprendrait sa vie en main et qu'elle ne le décevrait pas, il le voyait dans ses yeux, elle avait envie de se battre et cela le rendait juste heureux.
Les paroles de Quinn vinrent ensuite lui arracher un petit sourire... Il se rendait à présent compte que peut-être, il occuperait très vite une place importante dans son coeur. Il se sentait prêt à l'aimer et à être là pour elle, il n'avait pas envie de se poser plus de question car il avait cette femme dont il avait toujours rêvé devant les yeux et pour rien au monde il n'en désirerait une autre... elle serait peut-être sa première véritable histoire, celle pour qui son coeur battrait à vive allure à la simple pensée de celle-ci, celle pour qui il aurait envie de se lever tous les matins et pour qui il aurait envie de se dépasser. Il comprenait mieux l'expression "l'amour donne des ailes" soudainement.

Il allait lui répondre lorsqu'elle se mit à lui parler de Finn, sa première histoire d'amour. Il ne l'interrompit pas, et l'écouta avec grande attention. Il était à la fois touché et agréablement surpris qu'elle se confie à lui, cela signifiait qu'elle tenait suffisamment à lui pour s'ouvrir et se dévoiler. Il savait qu'il pouvait lui faire confiance de cette manière, qu'elle n'avait rien à lui cacher ce qui était un bon point s'ils désiraient entamer une relation sérieuse. Mais ce serait mentir de dire qu'il n'était pas surpris... cela n'était pas dû au fait qu'elle était sortie avec Finn, après tout c'était le quaterback, mais plutôt au fait qu'elle avait eu un bébé... si elle ne lui avait pas dit, jamais il aurait pu le deviner. Et visiblement cela la rongeait encore. Elle tenait beaucoup à son enfant, cela se voyait... et les paroles de Quinn, plutôt fortes et intenses, ne faisaient qu'accentuer la pensée de Sam. Il y avait tellement de choses qu'il n'aurait jamais pu penser d'elle ou qu'il n'aurait pu deviner en la voyant et même si toutes ces histoires auraient pu en faire reculer certains, lui il ne voulait pas lâcher prise. Elle ne lui avait rien caché après tout, elle s'était livrée à lui, déblatérant les plus grands moments de sa vie de lycéenne... Elle avait été honnête et il ne pouvait pas la blâmer pour cela, elle avait dû assumer tellement de situations difficiles qu'il serait même impossible de lui en vouloir.

- J'attendrai le temps qu'il faudra, je sais être patient. Prend tout le temps qu'il te faut pour te reconstruire ! Et je te promet que je resterai à tes côtés aussi longtemps que tu auras besoin de moi, tu peux compter sur moi à chaque instant... je te laisserai pas tomber Quinn quoi qu'il arrive. Tu comptes beaucoup pour moi, je veux te rendre heureuse et te faire sourire... tu as passé de nombreux moments très difficile, entre ta grossesse et ton histoire avec Finn, et je ferai de mon mieux pour embellir les prochains instants que tu auras à vivre. Tu sais... Finn ne sait pas ce qu'il perd, il a été idiot et inconscient parce qu'il n'y a pas deux filles comme toi ici ! Tu es exceptionnelle... répète ces trois mots dans ta tête lorsque ça ne va pas, car ils représentent juste la réalité ! Ceux qui ne s'en rende pas compte sont de pauvres imbéciles et à ce que je vois, ils sont nombreux ! Et pour ta fille, je suis certain que la mère de Rachel te laissera la voir si tu en as besoin, après tout, tu as le droit de la connaître. Ca me fait chaud au coeur que tu m'aies parlé de tout ça, tu n'étais pas obligée, mais tu l'as fait... je sais que c'était pas facile et que ça t'as demandé beaucoup de courage, tu es une personne admirable. Je comprend pourquoi je me suis tant attaché à toi !

Il était fier d'elle, fier qu'elle se livre à coeur ouvert.Il la laissa s'approcher de lui et fit ensuite le reste du chemin pour aller la prendre tendrement dans ses bras. Il lui déposa un baiser sur la tempe et profita un moment de cette étreinte, la gardant tout contre lui. Mais une chose tracassa un peu le jeune homme... Il resta proche d'elle et la regarda pour lui poser une simple question.

-Et tes nouvelles amies ? Tu crois qu'elles vont penser quoi de tout cela ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Quinn Fabray
SUPER ADMIN ♥ Mademoiselle mamour


PARTICIPATION : 628
SLUSHIES : 175
INSCRIPTION : 18/07/2011
AGE : 24
YOUR SONG : Paradise - COLDPLAY

Dossier d'inscription
AGE: 17 ans
STATUT: En couple
RELATION SHIP:

MessageSujet: Re: |Everybody's changing... but you ? Why ?| {Quinny <3} Sam 3 Déc - 20:42

J'avais enfin vidé mon sac, je me sentais plus légère, mais aussi très mal à l'aise. Qu'allait-il penser de moi à présent? Il avait accepté la Quinn rebelle, mais la Quinn maitresse d'un homme, la Quinn qui avait trompé son petit-ami, la Quinn qui avait été maman, et qui avait perdu ce titre... Et si s'en était trop pour lui? Je savais que la fille que j'étais était difficile à porter, j'avais un passé chargé, et un avenir compromis, qui prendrait le risque de tenter quelque chose avec un vase brisé en mile morceaux? J'avais peur, peur qu'il me tourne le dos et qu'il me laisse entre les griffes du mal, que je retombe encore plus bas. J'avais peur d'être déçue à nouveau, même si j'aurais compris parfaitement le choix de Sam, mieux que quiconque. J'avais été, mais je ne serais plus. J'aurais tellement aimé qu'il apprenne à apprécier la Quinn dont j'avais été fière, la Quinn qui ne craignais rien ni personne, celle qui était adulée, j'avais à présent l'allure d'une dealeuse, d'une dépravée, et l'image que je donnais de moi était le reflet de mon âme. Je m'étais éloignée de lui, car je craignais ce qui allait finir par arriver. Il allait me dire qu'il devait partir et repenser à tout ça, et moi je me retrouverais seule dans cette pièce vide, seule avec moi-même. Mais il en fut autrement, il se mit à parler avec une tendresse incomparable, il me rassurait avec ses mots, et me disait qu'il attendrait le temps qu'il faudrait. J'étais peut-être un vase brisé, mais il me donnait l'impression que j'étais réparable, que mon sort n'était pas jeté et qu'il ferait tout pour que je sois de nouveau fonctionnelle. Je comptais à ses yeux, et peu lui importait qui j'avais été, qui j'étais à ce moment-là et qui je serais dans le futur, tant qu'il serait à mes côtés. Il se fichait de mon look, de mon comportement, tant que je ne me ruinais pas, il voulait être là pour moi, presque autant que je voulais qu'il soit là pour moi. J'avais trouvé la personne dont j'avais besoin, celle qui me faisait réagir, celle qui me donnait envie de sourire et de croire à nouveau au bonheur. Sam Evans, j'aurais put t'épouser à cet instant là si j'avais crut au mariage, et si j'avais aimé les longues robes blanches.
Il se mit à me parler de Finn, et de ce qu'il avait raté en me quittant, je m'étais toujours dis que c'était le cas, mais j'avais fini par oublier ces paroles, et à me dire que s'il m'avait quitté, c'était peut-être aussi ma faute... Je ne voulais plus penser à lui, car il était un point sensible, la blessure n'était pas refermée et ne le serait certainement jamais, et donc je préférais éviter le sujet. Quant à ma fille, je ne savais pas si je souhaitais la voir, ou bien l'oublier complétement. C'était une part de moi, comme si on m'avait arraché une chose qui m'étais chère, et pourtant elle représentait tout ce que j'avais perdu, je lui en voulait tellement, à elle comme à moi... J'étais encore trop jeune pour l'élever, et tout comme Finn, elle avait creusé un trou béant dans mon coeur. Comment pourrais-je l'aimer alors qu'elle me faisait souffrir chaque jour de ma vie? Je n'arrivais pas à faire la part d'amour et de haine quand je pensais à elle, et je ne souhaitais pas prendre contact avec Shelby Corcoran qui élevait désormais mon enfant, loin de moi.

"Sam, il faut que tu saches qu'il est très dur pour moi de me dévoiler, si je t'ai dis tout ça ce n'est pas pour que tu t’apitoies sur mon sort, mais pour que tu saches pourquoi je suis devenue celle que tu as devant les yeux. Maintenant, je n'arriverais pas à dévoiler mes sentiments comme tu le fais avec moi, car tout ça est trop récent, mais je ne veux pas que tu penses que tu ne représentes rien pour moi. Si je me suis confiée à toi c'est aussi parce que je te fais confiance et que quelque part, j'ai envie d'avancer avec toi..."

J'avais presque murmuré les derniers mots et avait détourné mon regard du sien, ses yeux bleus me rendaient mal à l'aise tellement ils étaient emplis de tendresse, chose que j'avais rarement connue.
Il me parlait de mes nouvelles amies, celle qui n'avait été qu'un prétexte à mon nouveau comportement. J'haussais les épaules et retournais mon regard vers lui. Je me fichais d'elle, et je ne les craignais pas.

"Si j'ai eu le courage de les rejoindre, j'aurais le courage de les quitter, elle ne me feront rien car je sais des choses sur elle que je pourrais dévoiler n'importe quand si elles finissaient par me toucher. Ne t'en fais pas, ça ira."

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wmhs.forumactif.org

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: |Everybody's changing... but you ? Why ?| {Quinny <3}

Revenir en haut Aller en bas

|Everybody's changing... but you ? Why ?| {Quinny <3}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Don't stop believin ::  :: 
MESSAGES ARCHIVES
-